Rituels

Rituel du pardon et de la réconciliation avec le Ho’Oponopono

Le Ho’oponopono est avant tout un rituel de pardon et de réconciliation ancestral qui se pratique toujours à Hawaii.

Ho’oponopono est issu d’une très ancienne tradition Hawaïenne qui s’est transmise oralement de génération en génération.

Cet Art de vivre, cette philosophie se pratiquait pour aider à rétablir la paix en soi mais également pour rétablir la paix au sein d’une communauté, d’une famille quand survenaient des problèmes relationnels ou des enjeux importants.

Il permettait d’apporter l’apaisement et la réconciliation et en rétablissant l’équilibre par la médiation et le pardon mutuel.

La pratique du Ho’oponopono consistait à se réunir sous la conduite d’un guide, d’un prêtre ou simplement d’une personne désignée par le groupe et le problème était exposé.

Au cours de cette  réunion, les discussions étaient entrecoupées par des temps de silence et des moments de prière. Au bout de quelques heures, voire de plusieurs jours, quand chacun avait reconnu sa propre responsabilité dans la situation présente, venait le temps du pardon et du repentir et c’est ainsi que chacun se libérait et retrouvait la paix.

Avec le temps Morrnah Nalamaku Simeona, une chaman de Hawai, l’a adapté pour que chacun d’entre nous puissions l’utiliser seul.

Elle a travaillé avec le Dr Hew Len qui s’est fait connaître grâce à son travail, en tant que psychologue, dans une aile psychiatrique d’un pénitencier de Hawaii . Il est resté dans cet établissement dans son poste de responsable près de quatre ans et, au terme de ce temps, cette aile psychiatrique a du fermer ses portes car tous les malades avaient guéri. 😉

Quand on questionne le Docteur Len au sujet de cette histoire extraordinaire et qu’on lui demande comment il avait fait pour « guérir » ses patients, il répond, quelque peu agacé :
« Je n’ai guéri personne, je n’ai fait que nettoyer les mémoires à l’intérieur de moi qui ont créé tout cela, je n’ai rien fait d’autre. »

*************

Le rituel du Ho’oponopono

À haute voix ou dans ta tête, répètes toi ces quelques mots :

Je suis Désolé

Pardonne moi

Je t’aime

Merci

*************

 Voici comment je le pratique :

En premier, je le fais pour la personne ou la situation qui me gène.

JE SUIS DÉSOLÉE 

de ne pas avoir vu avant toutes les facettes de moi même que tu me renvoyais de moi même…

PARDONNES MOI

 s’il te plaît, de t’avoir juger, trahi, humilié, pas compris, tourné le dos etc…

Ici, je dis tout ce qu’il me vient par la tête. Je matérialise devant moi une espèce de boule où tout ce que je prononce va à l’intérieur. Je peux parfois ressentir, de la gène ou de la résistance à demander pardon. Mais une fois que le processus est terminé, j’envoie cette boule à mon être divin, elle va savoir quoi en faire 😉

JE T’AIME

À ce moment bien précis j’attends la réponse de mon moi supérieur car c’est ici que je ressens pleinement si mon pardon a été bien fait ou non. Car je vais ressentir énormément d’amour et de lumière se dégager en moi. Ensuite je passe à l’étape suivante qui est de remercier.

MERCI

Si je n’ai pas reçu l’amour et la lumière dont je vous parlais, je passe quand même à l’étape suivante qui est le remerciement et je recommence le rituel depuis le départ.

Il m’est parfois arrivée de le répéter une douzaine de fois, avant que cela ait l’effet escompté.

J’ai alors pu remarqué que j’avais simplement énorme de résistance à lâcher et à pardonner.

*************

 

En deuxième je le fais pour moi et les choses que je dois me pardonner et dépasser.

JE SUIS DÉSOLÉE 

Maéva de ne pas avoir vu avant ce que tu voulais me montrer.

PARDONNES MOI

 s’il te plaît,

JE T’AIME

J’attends toujours la réponse de mon moi supérieur.

MERCI

En général ce passage va beaucoup plus vite 😉

*************

J’espère que ce rituel t’aura plu et que cela aura permis de remettre à l’ordre du jour ce merveilleux mantra que j’affectionne tout particulièrement.

Bien chaleureusement,

Maéva <3

 

 

Partages sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *